Skip to main content
Facebook
LinkedIn

Vous avez certainement déjà entendu le terme “vivre à crédit”. Mais savez-vous vraiment ce qu’il en est ? Que signifie cette expression et que se cache-t-il derrière le tristement fameux “jour du dépassement”.

Helexia vous propose de revenir sur cette journée spéciale qui ne cesse d’avancer dans le calendrier au fil des années. On répond à toutes vos questions sur le jour du dépassement, dès maintenant.  

Le jour du dépassement, c’est quoi ?

Qu’est-ce que le jour du dépassement ?

Cela fait déjà quelques années que l’on entend parler d’un jour spécifique du calendrier appelé le jour du dépassement.

Cette date correspond au jour où l’humanité a consommé l’intégralité des ressources que la terre est capable de générer en 1 an.  

Le jour du dépassement permet de mettre en avant la surconsommation liée aux activités humaines et son impact sur la planète. Cette date permet de mieux se rendre compte des abus liés à notre mode de vie moderne et à l’explosion démographique de l’humanité.  

 Même si le mode de calcul du jour du dépassement est controversé et fait débat dans la communauté scientifique, cela reste un bon indicateur pour accompagner la prise de conscience écologique de notre société.  

Jour du dépassement - Qui est concerné ?

Le jour du dépassement est calculé à l’échelle de l’humanité. Mais il est également possible de baser le calcul à l’échelle de chaque pays. Cette année, le jour du dépassement en France était fixé au 7 mai 2022.

Cela signifie que si toute l’humanité consommait comme la France, il faudrait 2,9 planètes Terre pour subvenir à nos besoins.  

Calculer le jour du dépassement par pays, permet de mettre en avant les disparités à l’échelle mondiale. Le Qatar se trouve tout en bas du classement avec un jour du dépassement fixé au 9 février cette année. A l’inverse, le Maroc est un exemple, avec un jour du dépassement fixé au 26 novembre 2022.

Les différences d’un pays à l’autre sont donc énormes.

Et si certains pays se suffisent d’une seule planète, il faudrait un peu plus de 9 planètes si on vivait tous comme les Qataris.

Comment le jour du dépassement est-il défini ?

Comment le jour du dépassement est-il calculé ?

Le jour du dépassement est calculé chaque année, depuis 1961, par l’ONG Global Footprint Network. Son calcul se base sur la biocapacité de la planète et l’empreinte écologique. Pour calculer le jour du dépassement, on divise la biocapacité par l’empreinte écologique de l’humanité, et on multiplie le tout par 365 jours dans l’année.

Alors qu’en 1990, la date du dépassement était fixée au 7 décembre, celle-ci ne cesse d’avancer d’années en années. Voici un récapitulatif des jours du dépassement au fil des décennies :

  • 1990 : le 7 décembre
  • 2000 : le 1er novembre
  • 2010 : le 21 août
  • 2021 : le 29 juillet

Le jour du dépassement avance continuellement chaque année, à l’exception de l’année 2020 où il était fixé au 22 août grâce aux effets de la crise sanitaire. En effet, avec les confinements dans la plupart des pays, les trajets en avion limités et le télétravail, les émissions de CO2 ont été drastiquement réduites en 2020.

Jour du dépassement et empreinte écologique

Le jour du dépassement dépend directement de notre empreinte écologique. Elle est calculée en fonction des ressources naturelles utilisées par l’humanité pour se nourrir, se loger, se déplacer et compenser les déchets générés, dont les gaz à effet de serre.

L’empreinte écologique prend également en compte la surface nécessaire pour absorber le CO2 engendré par les activités humaines. Celles qui émettent le plus de CO2 sont :

  • La combustion d’énergies fossiles (charbon, gaz, pétrole)
  • Les transports
  • L’agriculture qui consomme énormément de ressources, notamment avec la production de viande
  • La production d’énergie via des centrales à énergie fossile, notamment le charbon

La demande en énergie dans notre société actuelle est croissante. Et avec la pression des pouvoirs publics à abandonner les véhicules thermiques, nous allons de plus en plus nous reposer sur des véhicules électriques. La demande en électricité est donc vouée à augmenter de manière exponentielle.

D’ailleurs, c’est la demande en énergie en général qui va exploser dans les années à venir. Les différents pays dans le monde n’auront d’autre choix que d’augmenter leur offre d’énergie pour subvenir à ces nouveaux besoins.

A l’échelle mondiale, il devient donc urgent de se débarrasser des énergies fossiles pour engager une transition vers des énergies vertes, non polluantes.

Jour du dépassement et biocapacité

L’autre dénominateur clé dans le calcul du jour du dépassement repose sur la biocapacité de la planète. Elle est calculée à partir de la surface biologiquement productive sur Terre.

La biocapacité prend en compte les forêts, les zones de pêches, de culture et de pâture qui sont disponibles pour produire ce dont nous avons besoin et pour éliminer nos déchets.

Pour avoir un mode de vie écologique, il faut que le comparatif entre l’empreinte écologique et la biocapacité soit équilibré. Si vous êtes curieux, vous pouvez calculer votre propre empreinte écologique sur le site de Global Footprint Network.

En répondant au quiz, juste ici, vous découvrirez combien de planètes seraient nécessaires si tout le monde consommait comme vous.

Vers un jour de dépassement plus lointain ?

Quelles sont les coûts de dépassement écologique ?

Les coûts de dépassement écologique sont évidents mais certains sont toujours méconnus. Personne n’est surpris d’apprendre que les principales conséquences du dépassement écologique sont :

Mais il existe également un autre effet au dépassement écologique, souvent oublié : les conséquences économiques. Le dépassement écologique peut mettre les nations en difficulté économique.

Sans les ressources suffisantes pour produire, il est difficile d’avoir une économie saine dans le pays. Cela engendre des coûts d’importation supplémentaires pour les pays qui ne disposent pas de toutes les ressources nécessaires sur leur territoire.

La maîtrise de la biocapacité du pays vis à vis de son empreinte écologique est donc un paramètre indispensable pour la viabilité économique du pays.

Quelles sont les solutions pour retarder le jour du dépassement ?

Retarder le jour du dépassement est devenu une nécessité. Il existe beaucoup de solutions qui impliquent de faire évoluer nos habitudes pour reculer cette date. Néanmoins, la plupart de ces solutions ne demandent pas d’efforts insurmontables et peuvent être mises en œuvre rapidement.

C’est en commençant par de petits pas individuels, que nous arriverons à reculer la date du dépassement à l’échelle mondiale.

Là où les énergies fossiles pèsent le plus de poids dans l’empreinte écologique des pays, d’autres sources d’énergies pourraient inverser la tendance. Les énergies vertes se présentent alors comme une solution très efficace à mettre en œuvre pour reculer la date du dépassement.

En limitant leur consommation d’énergie fossiles et en engageant leur transition énergétique vers des énergies plus vertes, les entreprises doivent être moteur de ce changement dans la société.

Pour maîtriser leur empreinte écologique, les entreprises disposent de plusieurs leviers sur lesquels agir, vers une énergie plus verte :

jour du dépassement xavier roustan

Xavier Roustan
Chef de projets digitaux

Mercredi 1 Juin 2022

Facebook
LinkedIn

S'INSCRIRE
À NOTRE
NEWSLETTER